sep septembre 2020
22
ma mardi
18:30 h

Comment la crise de Corona affecte notre production de vêtements au Bangladesh

Mimars, tous les magasins de vêtements en Suisse doivent fermer leurs portes. En conséquence, les entreprises occidentales de la mode ont arrêté les commandes de vêtements au Bangladesh pour une valeur de plus de trois milliards de dollars. Même les vêtements finis étaient laissés traîner dans les dépôts de Dhaka, et les propriétaires d'usines ne pouvaient tout simplement plus payer leurs employé·e·s. La dernière recherche transfrontalière " Im Stich gelassen " de l'équipe de recherche indépendante REFLEKT montre comment C&A, Zara and Co. répercutent les coûts de la crise sur les producteur.rice.s au Bangladesh. Mais dans quelle mesure les entreprises sont-elles responsables ? Quelle est leur réaction face au système de la " Fast Fashion " ? Comment la rendre plus durable ? Et quelle contribution pouvons-nous apporter ?

Après un aperçu du travail de recherche de REFLEKT avec Dil Afrose Jahan (par vidéo), journaliste au Bangladesh et co-auteur de la recherche REFLEKT,
discuter :

  • Sylke Gruhnwald, journaliste en Suisse, co-auteur de la recherche REFLEKT
  • David Hachfeld, expert textile de l'ONG Public Eye
  • Klaus Hohenegger, expert de la chaîne de valeur habillement/textile, plusieurs années d'expérience professionnelle dans l'industrie textile

Modération : Christian Zeier, reporter è l'étranger et directeur de la rédaction de REFLEKT

Inscription en ligne ou au 031 310 20 60

L'événement sera également diffusé en Livestream. Le lien sera affiché ici peu avant le début.